Tahitien fûté voyageur randonnée Randonnée Vaiare Paopao

Randonnée Vaiare Paopao

sommet du col Vaiare Paopao

Savais-tu que l’on peut faire d’un seul trait Vaiare Paopao ou vice-versa en randonnée ? Sentier que j’ai déjà fait tout petit, j’ai donc décidé de faire découvrir à mon neveu de 8 ans. Comme il voulait « aller en montagne » et que ce circuit lui était méconnu, raison de plus de l’emmener par là-bas. Le temps était au rendez-vous et j’ai préféré partir très tôt à 6h du matin pour voir ce qui nous attendait. Allez je t’embarque avec nous pour le col Vaiare Paopao. 

Combien de temps ça dure ?

Tout dépend :

  • d’où tu pars
  • des pauses faites
  • `du niveau de chacun

Il faut compter entre 4 à 6 heures voir moins. Evidemment, chaussures obligatoire, de l’eau, lunettes et des fruits secs ou à manger pour là haut au cas où (et du papier toilettes 😂 😂 😂 on ne sait jamais)

Top départ du col Vaiare Paopao

quai de Vaiare

Tout commence à partir du quai de Vaiare car ce sera plus simple de commencer du magasin Bayside Moorea Market.

magasion bayside Moorea market

Tu prends le chemin pour aller au fond jusqu’au CJA.

En cours de route, tu passeras d’abord sur un pont avec un terrain de foot-ball sur ta gauche. Tout droit !

pont et terrain de foot-ball

Ensuite tu continues jusqu’à un première bifurcation vers le CJA sur ta droite.

prendre le chemin de droite vers le CJA

Ça ra ! Tu vas pas au CJA, il y a une pancarte Paopao indiquée avec une autre bifurcation. Prend alors sur ta droite. 

Continue toujours jusqu’à arriver à une maison en hauteur avec un terrain très bien entretenu. maison avec le terrain entretenuTu passeras sur de petites buses au niveau d’une petite rivière. Et à ce niveau là, le chemin glissant monte. Rien de tel pour t’échauffer ! Tu longeras un champ de fruits (corossol, citron, orange…). 

Le bon chemin

bifurcation au niveau du tumu mape

Au bout, enfin presque à un « tumu mape » tu verras encore une bifurcation notamment un chemin de terre qui monte et un chemin d’herbes.

Alors fais attention si tu passes par le chemin d’herbes avec une chaise au bout ou des décombres, tu n’es pas sur la bonne voie tu arriveras à une cabane abandonnée.

la chaise c'est le mauvais chemin

Donc, reviens en arrière et monte par le chemin de terre. 

Ce dernier va redescendre vers une rivière et si tu vois un chemin c’est bon signe !

bonne voie vers le col

La montée au col

Un coup entre les pistachier, un coup entre les purau et les manguiers, ton endurance sera mise à l’épreuve. Mon neveu en avait déjà marre qu’il voulait rentrer. Je lui répondis que la seule issue était de traverser.

La montée continue avec « les racines infinies » parce qu’on a l’impression que ça ne s’arrêtera jamais jusqu’à arriver aux « Mape ancestraux ». Ensuite, changement d’ambiance dans un endroit lugubre et plus frais. Lève la tête, c’est tout aussi impressionnant !

mape ancestraux

Sauf qu’avant d’atteindre le bout, tu devras passer les « Z de la mort ». Off ! c’est pas long et ça vaut le détour.

On est arrivé !

baie de Vaiare

La magnifique vue sur Tahiti est époustouflante ! D’un côté, tu as la baie de Vaiare et tu peux même apercevoir par où tu es passé (magasin, terrain de foot, CJA).

Attention tout de même au niveau des rochers car c’est assez étroit et la pente est raide.

De l’autre côté, Paopao puis Opunohu au fond avec le Mou’a Rotui à droite et à gauche le Mou’a Roa qui est sur l’ancienne pièce 100 XPF. De ce côté, ça fait même écho et tu peux observer l’oiseau Tavake (phaeton à brin blanc) à cette altitude.

vue sur la vallée de Paopao et Opunohu

Juste sur le côté tu as le Mou’a Puta (montagne percée).

Mou'a Puta montagne percée

Au niveau du col, tu peux :

  • soit prendre le chemin qui passe sous le mou’a Puta qui mène jusqu’aux 3 Pinus,
  • revenir vers Paopao
  • ou redescendre sur Vaiare

bientôt arrivée au sommet

On redescendant

tumu mape

Tu retombes encore autour des « tumu Mape » à l’aide de cordages. A ce niveau là, tu as 2 possibilités de descente :

cordes noires en descendant de la pente

  • Il faut suivre les bandes roses pour une descente plus cool vers le côté droit

repère rose du sentier

  • sinon un descente en rappel assez physique avec des cordes noires jusqu’à la dernière blanche.

dernier cordage en descendant

Fais très attention car le chemin est assez glissant sur le parcours. Une fois en bas, c’est plus soft mais fais gaffe de ne pas te faire mal tout de même.

Merci à la X terra d’avoir nettoyé les environs durant leurs courses sur Moorea. 

Au bout du chemin, le sentier se terminera par une rivière avec une station de captage d’eau en amont avant de rejoindre un chemin de terre.

A la station de pompage

le chemin au passage du bassin

Le chemin te mène ensuite vers un autre bassin à côté d’une maison.

Plus tu descendras, plus tu te rapprocheras d’habitations.

haie de plante jaune vert

Un haie de plante jaune vert est le retour à la civilisation, au passage d’un espèce de garage et une maison bleue. Sur la bonne voie, tu croiseras un chemin à 2 issues, prends sur ta droite. 

bifurcation vers Paopao

Puis, tu passeras un pont avec une route cimentée jusqu’au collège de Paopao. Petit arrêt sous le pont, tu peux observer de grosses anguilles de rivières dont quelques unes « tachetées militaire ».

anguilles sous le pont

Dès que tu passes derrière le collège, tu sortiras vers Paopao avec en face d’une aire de jeu, la boulangerie, les pompiers et la mairie juste en face.

chemin vers le col de Vaiare Paopao

Te voilà donc à Paopao au niveau du supermarché U.

Paopao vers la route des ananas

Là, KO roa oe, tu peux soit aller au magasin ou au snack Rotui dit « chez Atignon« .

Pour terminer, 

Grâce aux itinéraires tracés du X terra, le col Vaiare Paopao est un des sentiers de randonnée à faire sur Moorea. Cela a permis d’entretenir les lieux mais également de visiter et promouvoir l’île d’un autre point de vue comme ceux vers les 3 pinus, les 3 cocotiers ou encore le sentier de Pihaena. 

Bonne balade à toi ! 😁

 

vue depuis le col Vaiare Paopao

 J’espère que l’article t’a plu. N’hésite pas à laisser un message où à le partager. En attendant, 

voyagez futé et

A ori maita’i !

 

Partager l'article

Laisser un commentaire