Tahitien fûté voyageur hébergement La popularité chez pension Cécile à Rangiroa

La popularité chez pension Cécile à Rangiroa

ponton au coucher du soleil pension Cécile
Pension Cécile Rangiroa au coucher du soleil

Que celui qui n’est jamais allé au moins une fois à la pension Cécile lève le doigt ? En fait, cet établissement reconnu est devenu une référence en matière d’hébergement sur l’île de Rangiroa. Quels sont les facteurs qui font que cette pension de famille soit aussi populaire ? Ayant entendu parler en bien la plupart du temps, c’est Vaiana de la pension Manihi Paradise qui m’a convaincue d’y séjourner. Et c’est comme ça qu’avec mon cousin et sa petite famille que nous avions convenu de nous rendre à Rangiroa.

L’histoire de la pension Cécile

Alban Sun originaire de Tikehau et sa femme Cécile de Rangiroa se sont installés à Rangiroa après avoir racheté un terrain dans les années 90.

Malgré les demandes incessantes de son épouse et après une évaluation plus que stratégique, il a finalement créé la pension. Maison qui porte Cécile comme le prénom de Madame où ils ont commencé avec 3 fare d’abord.

pension Cécile

Même si les enfants ont grandi à la pension, ils s’en occupent de temps à autres. Alban a choisi ses employés avec tact et précaution. Très exigeant dans ce domaine, il emploie un personnel qualifié très expérimenté. Ses voyages lui ont également permis de s’adapter par rapport aux autres cultures. Par contre, vis à vis de ses clients, la sécurité et l’hygiène représentent des points essentiels. 

Non seulement resté sur sa position, il a négligé toutes critiques. Au bout du compte, la pension Cécile est devenue un établissement de référence.

Une pension très famille

Tout d’abord, on t’accueille à l’aéroport puis, un petit brieffing d’information se fait sur le trajet concernant le quotidien.

L’établissement dispose de 9 bungalows dont 7 avec la vue sur le lagon et 2 côté jardin. En principe, chaque habitation peut accueillir de 2 à 5 personnes, est équipée d’un grand lit ou 2, d’un lit 1 place, d’une salle de bain et d’une terrasse avec transat.

Le bungalow est spacieux et propre. A savoir, l’eau utilisée dans les chambres est de l’eau de pluie donc non potable. Par conséquent, c’est une ressource rare dans le Tuamotu alors économise-la !

Dès lors que tu pars en activités, pour éviter de les égarer, laisse tes clés de chambre dans le ‘umete (récipient en bois) au restaurant.

Les tarifs

A première vue, tout dépend de la capacité et de la catégorie choisie. Prenons l’exemple d’un bungalow jardin qui peut recevoir jusqu’à 3 personnes. Pour 2 personnes, la nuitée en demi-pension coûte 22 000 CFP.

Par contre, si tu préfères avoir une habitation avec vue sur le lagon, son prix monte à 24 000 CFP.

Pour les enfants, par contre, de 3 à 12 ans son prix est de 5000 CFP et en dessous c’est gratuit !

Dans l’hypothèse où tu serais plus nombreux comme une famille par exemple, le fare familial fera l’affaire jusqu’à 4 adultes max. Cela coûte de 33 000 CFP pour 3 adultes à 4 personnes pour 40 000 CFP par nuit en demi-pension. Cependant, le tarif enfants est de 4000 CFP.

Une expérience culinaire

Au restaurant

 D’une part, il peut accueillir jusqu’à 30 places assises soit à l’intérieur soit en terrasse. D’autre part, il faut savoir que le restaurant peut aussi recevoir une clientèle extérieure. 

A propos de la demi-pension, au petit déjeuner le restaurant s’ouvre de 7h à 9h. Servis sous forme de buffet, tu as des confitures faite maison, fruits, yaourts, du pain ou des pancakes. D’ailleurs le dimanche, c’est le méga brunch (firifiri, taioro et poissons du lagon, po’e…).

Dès que vous entendez le son de cloche à partir de 19h, ça veut dire Tama’a ! (à table). Le repas toujours servis en buffet avec l’entrée et le plat principal. Comme l’illustrent les tofs, tu as du poisson présenté à différente sauce. N’oublie pas qu’il y a aussi le dessert ! 

Considérons que tu aies encore une petite envie tellement le ma’a est appétissant, sache que tu peux te resservir.

Pour les clients extérieurs qui veulent manger au restaurant, alors il faut compter 1500 CFP (13€) pour le petit déjeuner et au diner il coûte 3000 CFP (26€). Demi-tarif hoa ia pour les enfants.

Les bons à savoir

Malheureusement, la pension ne sert aucun repas à midi. 

Tout en reconnaissant que tu as des allergies particulières, la chef de cuisine doit être avertie pour qu’elle s’adapte (végétarien, végétalien…).

service à café à disposition pour les clients de la pension

En plus, un service à café est mis à disposition gratuitement avec une fontaine d’eau mais aussi un réfrigérateur. 

En tant que client extérieur, la pension effectue également des transferts pour te pick-up et te ramener à raison de 500 CFP (5€) par personne.

A propos de la connexion wi-fi, tu ne pourras te connecter que depuis la salle de restaurant.

En bref si besoin, n’hésite pas à solliciter le personnel.

Une soirée à thème

La soirée polynésienne est proposée le jeudi devant son buffet polynésien ainsi qu’un show au sons des guitare et to’ere.

Par ailleurs, le tarif buffet polynésien pour les clients extérieurs coûte 3500 CFP (30€) par personne et demi-tarif pour les enfants (5 à 12 ans) et en dessous gratuit !

Y-a-t-il des activités à la pension Cécile ?

ponton de la pension

Un atout : c’est ce ponton là qui surplombe le lagon. Farniente, bronzette ou baignade… les occasions ne manquent pas pour apprécier le paysage. Après quoi le moment opportun : celui du coucher du soleil ou du lever aux premières lueurs.

crépuscule sur le lagon pension Cécile
penu et crépuscule

à la pension

Il ne faut pas oublier que tu peux utiliser à titre gracieux kayak, boules et pétanque, jeux de société ou encore emprunter les vélos pour visiter le village de Avatoru. Ensuite, tu peux te promener à :

  • la ferme perlière qu’il est possible de visiter,
  • quelques boutiques et points de restauration pas très loin comme la cave à vin de Rangiroa par exemple,
  • choper quelques petits artisans au village de Avatoru,
  • voir les pêches du jour à la marina ou encore le spot des surfeurs,
  • de l’autre côté il y a la plage publique ou encore des plages côté océan au niveau de l’hôtel Kia Ora,
  • la cité des dauphins ou des snacks et petits commerces jusqu’à Ohotu.

Il faut dire que la pension Cécile collabore avec Rangiroa Activities à moins que tu aies déjà une excursion ailleurs. Taurama Sun qui propose le lagon bleu ou l’île aux récifs sont de bons exemples.

jeter l'ancre au motu
on jette l’ancre

En dehors

Cliquez sur les liens suivants si tu souhaites :

En conclusion

Même si c’était court, en famille nous avons passé un agréable séjour à la pension Cécile. Merci à Cécile et Alban de nous avoir hébergés chez eux.

Et le voyage ne s’arrête pas là puisqu’on a également logé chez Punua et Moana.

Tu pourras contacter la pension Cécile pour plus d’informations soit :

Ce que j’ai apprécié :

  • on mange très très bien au buffet et le jeudi, c’est soirée polynésienne !
  • personnel local qualifié très agréable et serviable
  • beau spot côté lagon avec son ponton
  • ambiance festive et très conviviale au restaurant
  • possibilité de visiter les environs à vélo, en voiture ou à pieds

J’espère que l’article t’a plu. N’hésite pas à laisser un commentaire ou à le partager.
En attendant,

Voyagez futé et

A ori maita’i

Partager l'article

Laisser un commentaire