Tahitien fûté voyageur dans les îles Logement à Raivavae, cherche pas, va Chez Linda !
pension chez Linda à Raivavae

Logement à Raivavae, cherche pas, va Chez Linda !

Pourquoi ne pas tester plusieurs pensions de famille au lieu d’une lorsque vous séjournez dans les îles ? A condition éventuellement d’avoir le choix. Raison pour laquelle durant mon séjour à Raivavae, j’ai testé 2 hébergements. D‘abord je fus logé à la pension Vaimano dans le district de Vaiuru. Et finalement, dans cet article, en tant que tahitien futé voyageur, je vous emmène Chez Linda du côté de Rairua. Je vous invite alors à découvrir quelle formule propose-t-elle dans sa pension de famille sur l’île qui se fraye un chemin.

Pourquoi venir Chez Linda ? 

Un peu d’histoire 

Diplômé à l’âge de 19 ans dans le domaine hôtelier, Linda Tumarae est revenue sur son île d’origine dans le but de créer sa propre entreprise familiale en 2001. Pour commencer, elle a construit d’abord son logement. Puis, l’établissement s’est développé et agrandis au fil des années. A force, la maison d’invités a fait parler d’elle de bouche à oreille. 

Ses mots d’ordre : l’humilité mêlée à de la simplicité. Utiliser ce que la nature offre pour apprendre à vivre en symbiose avec. Paroles de sagesse transmises de son grand-père maternel qui l’a enseigné à construire un avenir en partant au bas de l’échelle tout en restant modeste. 

Qu’est-ce qui la différencie des autres

Actuellement, la pension possède le label 1 tiare. C’est un statut reconnu par le service du tourisme conforme à la règlementation (service, sécurité, hygiène, environnement…).

D’autant plus qu’elle s’investit parfaitement dans sa profession d’hôtes afin de promouvoir l’authenticité de la vie à Raivavae. Linda est passionnée par son métier, accueillir, aime le contact avec les gens, bilingue elle s’adapte très bien selon les besoins du client. En fait avec sa family, elle partage aussi bien sa culture aux touristes qu’aux locaux.

Dans ce cas, quand vous venez chez Linda, c’est safe et apaisant. Sans compter qu’on est entouré de nature. La propreté est un atout. Y a le ma’a aussi où l’on mange agréablement bien. J’aime bien me retrouver au début avec des inconnus avec qui tu discutes intimidé. Cela dit, plus les jours passent, plus tu sympathises plus la convivialité s’installe. En bref, ça devient comme « à la maison » et à la fin, on fait partie d’une nouvelle famille. Malgré le laps de temps, ça fait sourire et toujours plaisir !

Types d’hébergements à la pension 

Elle propose donc en terme de logement :

  • 2 chambres
  • 3 bungalows
  • et une maison

Les chambres doubles

chambre double

C’est dans un premier temps, l’idéal pour 1 personne ou un couple. La chambre double dispose ainsi d’un grand lit, d’une salle bain privée, fauteuil, une lampe de chevet, d’un ventilo.

Comme l’exemple sur la photos vous aurez en plus une terrasse avec étendoir et la vue sur le jardin.

chambre vue jardin

Les bungalows 

 

Les bungalows sont parfaits pour les familles de 2 adultes et 2 enfants vu qu’ils peuvent accueillir jusqu’à 4 places.

Le prix est dégressif suivant l’occupation, autrement dit :

  • pour une personne à 8 500f cfp soit 72€
  • pour 2 personnes à 14 000f cfp soit 118€
  • 3 personnes à 17 000f cfp pour 143€
  • 4 personnes à 23 000f cfp 193€

Le demi-tarif est appliqué pour les enfants de moins de 10 ans.

La maison

Aussi proposée en location, elle est située tout au fond de la pension. Disposant de 2 chambres, elle peut au moins recevoir 5 personnes. Cela coûte 29 000f cfp (243€) pour les 5, en rajoutant 5000f cfp (42€) par personne supplémentaire.

Les petits coins

Le jardin côté montagne 

Baladez-vous tranquillement à toute heure (le mieux tôt le matin) dans son jardin à humer les doux parfums enivrant que vous rencontrerez. Quant à la flore, vous serez émerveillés par l’épanouissement et les multiples colorations des plantes tropicales. 

 

Le coin bord de merè

Un coin ombreux est mis à disposition, libre à vous d’en profiter. Donc, n’hésitez pas à utiliser les kayaks mis en location. Relax, bronzette sur le ponton ou bain devant la marina rien qu’à vous surtout à l’heure du coucher du soleil. 

Le restaurant 

De toute évidence, la salle de restauration est aussi faite pour la détente que l’exposition. On trouve d’abord dans un coin une petite bibliothèque, dans l’autre un salon et un espace « bringue ». Vient ensuite un présentoir de bijoux typiques de Raivavae. Et enfin, une carte de l’île et des infos mais également les règles de la maison.

Vous y trouverez le code wifi pour vous connecter malgré un réel problème de connexion.

Le carré 

A propos des repas, c’est sur cette immense table en acajou et aito qu’on sert le petit déjeuner continental à partir de 7h30.

Alors au menu, vous  avez des boissons chaudes, du pain, du beurre et un accompagnement. Vous devriez  même goûter aux « confitures maison » : un vrai délice ! Il faut rajouter le petit plus avec l’assiette aux fruits de saison. Chance à nous en décembre, on a eu droit aux fameux lychees des Australes.

Pour le déjeuner, c’est au choix, soit des casses-croutes à emporter à 450f (4€) sinon un déjeuner « improvisé » qui dépend de l’arrivage des denrées à 2 000f cfp (17€). Prévenez alors Linda pour vos commandes.

Comme on pouvait s’y attendre au repas du soir, le diner est généralement servi à 19h. Le menu proposé varie d’autant plus qu’il y en a pour tous les goûts. Non seulement Linda vous prépare souvent des plats originaux à bases de poissons du lagon et des produits du fenua sans compter des spécialités locales. Prenez exemple du sashimi de thon aux épices et ananas.

Mentionnons que les repas servis à table sont généreusement copieux puisque que vous aurez droit à 3 plats (entrée, plat, dessert) sans compter une boisson chaude (café ou infusion).

Linda reste flexible sur vos restrictions alimentaires, avisez-la pour qu’elle fasse le nécessaire.

Le compte client

Dès lors que vous êtes client à la pension, on vous crée « un compte ». Autrement dit, vous avez la possibilité de noter vos consommations (boissons ou activités) payables à la fin du séjour. Par contre, seul l’espèce sera accepté au moment du règlement.

Alors à ce sujet, la poste est l’unique distributeur de billet à Raivavae, donc il est préférable de venir avec de l’argent de Tahiti.

Quelles activités sont au programme ? 

Les kayaks mis à disposition du côté plage sont louables à la journée à raison de 1 000f cfp dont 9€ le kayak.

Les vélos sont à 1500 f cfp soit 13€ à la journée.

Vu que les règles de la maison sont très strictes, donc interdiction formelle de descendre des routes traversières à vélo car trop dangereux ! Par contre, les déposer dans un coin est possible avant de poursuivre la montée à pieds.

A propos de la randonnée pédestre jusqu’au mont Hiro pour 3750f cfp par personne soit 32€, si c’est la première fois, je vous recommande vivement de prendre d’abord un guide. Cependant, vous pouvez le faire tout sneul après avoir lu les erreurs à ne pas commettre en montant au mont Hiro.

C’est à faire absolument par contre, soyez prêt physiquement pour l’aventure.

La sortie motu fait partie des must do à faire chez Linda, est proposée à 9 000f cfp soit 76€ la journée par personne.

La sortie tour de l’île en bateau est même suggérée au tarif de 10 000f cfp par personne soit 84€. En fait cette virée donne l’occasion de voir Raivavae de différent points de vue (banc de sable, motu, lagon) que j’ajouterai à ma procaine liste de choses à faire.

Pour plus d’informations, contactez directement Linda soit :

  • par mail raivavae2013@gmail.com
  • sur sa page facebook,
  • sur le site de la pension chez linda
  • ou directement par téléphone au 40 954 425.

En résumé

Il faut dire que j’ai passé un très agréable séjour à la pension. Je tiens à remercie Linda, John et toute la family de m’avoir accueillis chez eux.

Ce que j’ai apprécié :

  • vivre dans cette petite convivialité avec ambiance familiale à la Raivavae
  • le fait de rencontrer d’autres personnes autour d’une table dont ma petite famille farani,
  • la superbe journée pique-nique,
  • d’être libre d’aller où je veux, quand je veux (traversière à 5h du mat, sortie motu, tour de l’île…),
  • les bons petits plats concoctés par Linda,
  • une piqure de rappel : se contenter de ce que la nature nous offre et de vivre en toute simplicité.

J’espère que l’article vous a plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire et à le partager.

En attendant,

Voyagez futé et

A ori maita’i !

Partager l'article

Laisser un commentaire