Tahitien fûté voyageur randonnée Rando sur les crêtes de Amanahune et Matira

Rando sur les crêtes de Amanahune et Matira

vue depuis un point de la crête de Amanahune

En m’informant auprès d’un collègue de travail, j’ai fini par savoir que  Bora Bora regorge d’autres sentiers aux quatre coin de l’île ! Quand je pense que les touristes « friands » de randonnée sont les premiers à faire ça. E to tatou mau pra ta’ata, aita ho’e a’e traduction « et nous quedal ! » C’est pour cela que j’ai décidé de t’emmener parcourir les crêtes de Amanahune et Matira en compagnie de deux amis 😊. Au lieu pa’i d’écouter le collègue, Aita ia ! hare hi’o nia Plans ! Des fois, c’est pas paha ia aussi le bon chemin. Heureusement qu’en demandant aux habitants du quartier tu peux t’y retrouver.

Bon à savoir

  • Pour être à l’aise monter, descendre,  en randonnée = chaussures,
  • Prends de l’eau t’hydrater ça vaut la peine sur ces parcours,
  • Suis les flèches ou la fameuses bandes « rouge et blanches » pour t’y retrouver,

retrouve-toi avec les bandes rouges et blanches sinon les flèches

  • Les montées et descentes sont moyennement physiques

montée et descente de rochers

  • Ne passe pas par là, c’est une propriété privé. Normalement, tu auras hoa un chemin sur ta gauche avant d’arriver là, qui te mène de l’autre côté.

propriété privée interdit de passer par là

Le top départ de Amanahune

top départ itinéraire d'évacuation 17

Il faut choper la pancarte itinéraire d’évacuation numéro 17 côté montagne à proximité du restaurant Bloody Mary dans le sens Matira Vaitape. En face du panneau, tu as comme un « truc électrique » de couleur verte.

En plus tu peux garer ta voiture en bord de mer.

manguier à regarder l'indication attentivement

Voilà le fameux chemin à choper en partant du manguier.

il faut vraiment bien regarder l'indication pour t'y retrouver
La route de l’antenne à gauche 😂 Left side

C’est même écrit en anglais, quel effort ! Après, tu vas voir hoa sur le manguier la pancarte sur ta gauche. 

Tu passes la chaine et y’a plus qu’à suivre le sentier.

Vers la crête de Amanahune

la chaine et tu montes

C’est un vieux chemin inaccessible en voiture sinon à pieds.

L’antenne

vue depuis l'antenne à Amanahune

Arrivé en haut, l’antenne est à droite. Alors d’un côté, vue splendide sur les motu Toopua Iti et Toopua, une partie de Vaitape avec les monts Pahia et Otemanu. Puis de l’autre côté vers la pointe où se trouvait l’ancien hôtel Bora Bora avec ses coloris bleutés.

Cela dit, à l’heure soleil couchant, le lieu doit faire des ravages !

 

En revenant sur tes pas, tu pourras longer la crête de Amanahune ou bien vers celle de Matira.

Le rocher « belle vue »

rocher avec vue sur Matira

Il faut choper le spot car si tu n’y prêtes pas attention, tu rateras une vue en passant au-dessus d’un rocher.

la vue n'est pas magnifique durocher belle vue

De quand date cette construction ? Mais regardez-moi ces petits loulous là ! Aite même tau’a maira ! (cause toujours Tavae y’en a aucun qui branche… 🤣). On ne s’en lasse pas, n’est-ce pas les deux ?

Un petit fare

petit fare au sommet du pic Rufau

En continuant de monter, tu croiseras un petit abri au pic de Rufau à 116 mètres de hauteur.

Plusieurs directions possibles

A mi chemin, le sentier se sépare en plusieurs descentes dont :

  • une vers la crête de Matira
  • l’autre où tu aboutiras vers une autre antenne en passant par le pic de Vero Hiti qui culmine à 160 mètres.

La crête de Matira

descente de la crête de Matira

En descendant, tu verras au passage différents spots.

Entre ruines et nature

plantes plantées par l'homme vue sur Anau

Par exemple tu verras des plantations de fruits (ananas, goyaves, papayes…)  des plantes aromatiques (citronnelle, basilic…) voire décoratives au passage de zones inhabitées.

Et si tu prêtes attention, une dalle de ciment datant (Mea tiens-toi bien) du 14 août 1942 ! Surement des constructions qui datent des installations militaires dont le nom de code donné Bobcat.

vestiges datant de la guerre de 1942

Des vestiges de la guerre

fort abandonné de la guerre de 1942

En cours de route, tu croiseras ce que les GI ont laissé qui datent de la seconde guerre mondiale.

canons de Matira

C’est à dire 2 canons, 1 fort et 1 bunker.

bunker datant de la guerre de 42

canons

Cette artillerie n’est pas la seule implantée sur Bora Bora étant donné que l’on peut en visiter d’autres vers :

Et si tu descends encore plus bas, tu peux admirer le coucher du soleil depuis une petite belle vue. En fait, il s’agit d’un abri en feuille de ni’au (palmes de cocotier) très sympa.

vue sur la pointe de Matira

Au final, tu peux rejoindre la route de ceinture du côté de Matira en passant pas un chemin non indiqué pas loin de Avis Bora Bora. Au pire des cas, demande aux habitants du coin, y’en aura toujours un pour te guider. Sinon va sur Mapcarta (Bora Bora) pour mieux voir.

Pour terminer dessus

Comme tu as remarqué aucune indication afin de trouver le bon chemin. Pour monter à l’antenne depuis Amanahune, ça commence à l’itinéraire numéro 17 puis sur le chemin barré à gauche. A chaque point de vue un panoramique différent aux dérivés turquoises, si ce n’est des ruines de l’armée américaine.

canon cassé

Tu as le choix de redescendre soit vers Amanahune soit sur Matira.

souvenir entre amis

La randonnée sur des crêtes de Amanahune à Matira est un pur plaisir à « randonner » en très bonne compagnie !

Bien entendu, la traversière Anau Faanui, le mont Popoti ou les fameuses falaises sont d’autres randonnéefaire sur Bora Bora.

J’espère que l’article t’a plu. N’hésite pas à laisser un commentaire ou à le partager.

En attendant,

Voyagez futé et

A ori maita’i !

 

Partager l'article

Laisser un commentaire