Tahitien fûté voyageur en route 8 conseils de bonne conduite en Nouvelle-Zélande

8 conseils de bonne conduite en Nouvelle-Zélande

se préparer à conduire en Nouvelle-Zélande
Keep left

Seriez-vous capable de conduire en Nouvelle-Zélande ? Depuis que j’ai commencé à voyager à NZ, loin de moi l’idée de conduire à gauche.  Eiaha ‘e haere noa mai tera ! Jamais de la vie ! Ben, mon coco tu vas être obligé de le faire noa tu pa’i ta’iri flip la première fois. Tout d’abord, il faut dire que conduire à NZ n’est pas aussi compliqué qu’on le pense. Pas de panique ! Du temps, vous en aurez afin de prévoir les trajets. Préparer le terrain ! Voici un liste de choses à faire que je vous conseille de suivre dans la mesure où vous auriez l’intention de vouloir conduire en Nouvelle-Zélande.

1 – Avoir un permis de conduire international ou PCI

Pour conduire en Nouvelle-Zélande, avoir un permis de conduire international est obligatoire lorsque vous conduirez ou louerez un véhicule là-bas. Non seulement vous devrez fournir le permis de conduire international ceci dit vous aurez aussi à présenter votre permis de conduire en plus.

2 – Les bases en route à NZ

Si votre vol est moyen ou long-terme, le mieux est de vous reposer au moins 24h ou dormez-bien la nuit avant de rouler au volant.

Keep left : Toujours garder votre voiture et prendre sur votre GAUCHE. On n’est pas à Tahiti !

 

virage à droite limité à 55 km par heure
réduisez votre limite de vitesse à 55

Souvent, il se trouve que les trajets entre les « grandes villes » paraissent plus long que prévu voire même très long. En effet, les itinéraires ne sont pas droites étant donné les routes « zig zagantes ». Dès que vous verrez ces panneaux, bonjour le manège !

Par contre, un arrêt s’impose au bout de 2h de conduite pour se dégourdir les jambes. Ou bien vous faites juste une petite pause d’un quart d’heure au moins. D’ailleurs, vous trouverez pas mal d’aire de repos en chemin ou de spot pour vous souffler.

profiter du paysage après deux heures de conduites
en route vers Queenstown

Profitez du paysage, de la nature, une pause toilette ou aller acheter un casse-dalle pour faire un break avant de reprendre la route. 

Utiliser son vini (portable) au volant est Interdit ! Et envoyer des SMS au volant est Illégal ! A moins que vous disposez d’un kit mains libre.

 

3 – Se mettre en mode NZ

A Tahiti, on conduit à droite et en Nouvelle-Zélande, à GAUCHE DONC KEEP LEFT. Bien entendu, plus vous vous habitez plus ça viendra.

4 – Se familiariser avec sa voiture

Montez dans la voiture, démarrez et faites connaissance avec les boutons et les options à manipuler avant de partir. Tableau de bord, manettes du volant, voyant lumineux, lumières, pompe à essence, les feux, vitres, climatisation et boutons divers, accoudoirs, rétroviseurs, pares soleil…

Paramétrer votre vini à l’écran en bluetooth ou en vous connectant en USB.

5 – Certaines choses sont inversées

Par exemple le chauffeur est à droite et le passager à gauche ainsi que le levier de vitesse.

Au volant, il y a des boutons intervertis comme le clignotant qui est à gauche et les essuie-glaces à droite. Testez d’abord et n’oubliez pas que ces boutons sont INVERSÉS mais vous allez assurément vous tromper le moment venu.

Mettez vous à l’aise et arrangez la position du siège, des rétroviseurs intérieurs et extérieurs, USB, connexion…

Allez-y molo au début

Commencer doucement avec l’accélérateur. Par la suite, faites des manoeuvres comme par exemple un demi-tour, un stop, céder le passage et quand vous vous sentirez d’attaque, allez sur l’autoroute.

6 – Les panneaux de signalisation

panneau de dépassement sur 400 m de passage
voie de dépassement en vue

En route, vous verrez d’une part des panneaux bien connus comme les limitations, les priorités, les interdictions ou les avertissements et d’autres part de nouvelles signalisations méconnues. Les connaître en amont vous évitera bien des surprises.

Par exemple devant vous attend une voie de dépassement de 400m. En conduite lente, restez sur la voie gauche et pour dépasser prenez celle de droite. C’est le cas des gros engins, convois, tracteur ou camping-car… Ne réfléchissez pas, clignotant (pas essui-glaces) puis dépassez. Revenez soit à gauche ou continuez jusqu’à retrouver une voie.

Cliquez sur le lien en vous instruisant sur la signalisation. Respectez scrupuleusement les limites de vitesse parce que les flics bien cachés vous attendent au tournant. Les radars existent bel et bien en Nouvelle-Zélande. D’autant plus que les autorités NZ ne vous rateront pas en vous envoyant les amendes par mail pour infraction au code de la route. Le chauffeur devra payer son amende ou sous peine de poursuite judiciaires. Le règlement se fera sur internet selon les modalités de paiement (carte ou virement).

7 – La conduite

En ville c’est chaud !

Vu que vous aurez tout qui vous tombera sur la tête comme les feux, voies, panneaux, flèches, interdictions, piétons…. Bref, faites très attention lorsque vous conduisez en ville car tout bouge très très vite. En ville, la vitesse limitée est 50 km/h sauf indication contraire.

Conduire hors agglomérations

Il est même plus simple de rouler hors zones urbaines, d’un à cause des voies à double sens. De deux, cela vous laisse le temps d’apprendre vos panneaux et à manoeuvrer de manière plus soft.

C’est aussi moins stressant vu qu’il y a normalement moins de voitures qu’en ville. Sauf indication, c’est limité à 100km/h. Á l’approche des petites villes par exemple, ralentissez dès les panneaux 50 et 70 en général c’est toujours affiché avant.

 

8 – Circulation ou pas ? 

Bien que le traffic soit plutôt fluide, vous tomberez éventuellement dans la circulation à cause :

  • d’un accident sur la voie principale (voitures, carambolage…)
  • de travaux routiers donc circu à double sens
  • d’un incident (tronc d’arbres, manoeuvre de poids lourds, convoi exceptionnel…)
  • d’animaux sur la voix (moutons, boeufs…)
  • du traffic au rush hour,
  • routes barrées
  • autres…

Bref, même si c’est pas trop ce à quoi on s’attendait : occupez-vous parce que c’est la réalité du kiwi trip. Parfois, quand vous stagnez pour un moment, mieux vaut éteindre la voiture, sortir et se dégourdir un peu les jambes.

Utiliser des applications comme GOOGLE MAPS, MAPS.me permettent de tracer vos itinéraires facilement.

Pas de secret !

Par conséquent, y a pas photos mea ma ma ! A fa’ahoro i te pereo’o. Conduisez, conduisez !

Testez drivingtest.co.nz sur lequel vous pourrez vous entrainer en plus traduit sur le code de la route NZ.

Prenez-le comme un jeu puis révisez le code de la route. La théorie seule ne suffit pas donc pratiquez. Hare maru noa, ça viendra hoa ! Après ça, normalement plus d’assurance en conduisant. Allez, bien du courage pour travailler le code. De toute manière, c’est vous qui faites le plus gros du travail en vous donnant les clés !

 

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à le partager.

En attendant,

voyagez futé et A ori maita’i !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire