Tahitien fûté voyageur voyages 7 conseils pour se sentir bien en voyageant

7 conseils pour se sentir bien en voyageant

positivez en voyageant
voyage surprise Tahiti

Le sourire aux lèvres en plus d’un sentiment d’excitation, de « j’ai hâte » de prendre l’avion puis de partir ailleurs sont des sensations que j’aime bien ressentir lorsque je voyage. De toute évidence, même en allant à Pétaouchnok l’important est de faire des choses qu’on a envie. 

A ce propos quand je pars, je fais en sorte à adopter de bonnes attitudes afin de mieux gérer les mauvaises situations.

Pour cela, dans cet article, je vous propose 7 états d’esprit à appliquer pour se sentir bien, non seulement durant vos périples mais aussi en tout temps.

 

1 – Toujours voir le bon côté des choses.

Des fois tout se passe bien comme c’était prévu et tant mieux pour vous !

À l’inverse, n’importe quel « contretemps » peut chambouler le programme du séjour. Souvent ces mésaventures sont imprévisibles et parfois ce n’est pas toujours rose.

attitudes positives
bloqué à Wellington International Airport

Quoi qu’il arrive, ne dramatisez pas ! Me direz-vous sûrement, plus facile à dire qu’à faire. Réfléchissez-y, les choses n’arrivent pas par coïncidence. 

Accepter d‘abord la situation qui s’est produite puis par la suite ce sera plus facile de lâcher prise.

Si il y a un changement, c’est une leçon à tirer. Prenez alors ce retournement comme un fait accompli. Impossible de faire marche arrière et faites confiance à la life. Tout se passera bien !

Relativisez ! Voyez cela comme une occasion d’apprendre un bonne leçon de la vie.

Demandez-vous si c’est une mauvaise chose qui puisse vous arriver. Au diable les petits détails et concentrez-vous sur l’essentiel.

En exemple, pour raison météorologique, nous sommes restés une nuit à Wellington. Par contre, n’attendez ni à l’aéroport ni le prochain vol mais trouvez-vous un logement rapidement et profitez-en pour visiter la ville.

2- Soyez ouvert d’esprit !

Ouvrez-vous à la nouveauté et au changement. Développez notamment votre enthousiasme en vous construisant de « nouvelles qualités ». Puis réveillez le meilleur de vous même.

Entreprenez donc des choses qui viennent de votre soi intérieur en laissant votre coeur parler. Bien que ça puisse paraître bizarre, n’ayez pas peur de vous montrer « inhabituel ». Le ridicule ne tue pas car personne ne l’est !

osez le ridicule ne tue pas
Te Papa Tongarewa museum Wellington

Au contraire, Amusez-vous ! Exprimez-vous ! Éclatez-vous ! Vous découvrirez sans doute des talents cachés qui attendaient d’émerger de vous même

3 – Stimulez vos sens pour être bien !

Utilisez-les à 200% et partez en quête d’éveil sensoriel.

La vue 

stimulez le sens de la vue
Wakatipu Lake Queenstown

Regardez les yeux ouvert en remarquant les lieux que vous visiterez. Et bien sûr, profitez-en pour admirer la vue !

Jetez alors un coup d’oeil puis observez d’un angle différent. La bizarrerie, la forme, les dimensions, les couleurs sont des « effets » qui retiendront votre attention. 

De ce fait, prenez le temps qu’il faut pour savourez l’instant présent et ce qui s’offre à vous.

A hi’o hi’o ri’i hoa i mua ia outou ! 

Le toucher 

stimulez votre toucher
Wellington Zoo

Intriguez par n’importe quelle chose d’étrange ; Ne réfléchissez pas, arrêtez-vous et attardez-vous sur l’aspect, la texture, la forme suscite l’intérêt. 

N’ayez pas peur de toucher ! Posez vos doigts dessus, tenez-le, prenez le truc avec vos mains si c’est permis. Allez ! Montez dessus carrément.

Demandez à défaut ! Sinon tapotez toujours appuyez, essayez, caressez normalement ce n’est pas interdit.

E parau ana’e hia, tamarii ha’uti, eiaha e ha’uti ! Touchez ! 

 

L’ouïe 

tendez l'oreille aux différents sons
arrêt au feu Auckland

De toute évidence, peu importe où que vous soyez, quoi que vous fassiez, vous serez amenés à entendre sans arrêt une multitude de sons.

Ce sera par exemple des bruits familiers ou de nouvelles sonorités qui donneront envie d’y porter attention.

 

Par la suite, tendez  l’oreille et devinez par conséquent quelles nuances vous percevrez suite à ces tonalités lors de vos prochaines explorations.

Par exemple, à  NZ au niveau des feux. Celui qui passe par là se rappelle bien du boucan que ça fait. 

Ouvrez bien grand vos oreilles ! A fa’aro’a maita’i !

L’odorat 

l'odorat stimule les odeurs
Crater of the Moon Taupo

Décelez les nouvelles odeurs qui animeront votre nez.

Les narines sont l’un des organes qui remémorent très bien des senteurs ancrées due à votre vécu.

Le nez peut tout aussi déceler des parfums très originaux ou désagréables au premier abord.

Au final ce sera sûrement quelque chose qui vous donnera une impression de « déjà senti ».

A hau’a na ra !

Le goût :

Evidemment le meilleur pour la fin. Celui qu’on utilise au moins 3 fois par jour et pas qu’à l’heure du tama’a : le goût.

avoir bon goût
Pavlova passion Queenstown

Essayer un ma’a original ne voudra pas dire que vous aimerez. De toute façon, découvrir apporte aussi une expérience très intense à vos papilles gustatives. Même si ça chauffe, c’est froid, pas bon, pimenté, sucré ou salé ; au bout du compte on saura quelles saveurs en ressortiront. 

Au moins, on ne dira pas que vous n’y avez pas goûter. Si vous avez l’occasion, testez les « free samples » (les échantillons gratuits) avant de choisir.

A tamata noa tu i te ‘amu !

Prendre au moins le temps d’apprécier en usant de vos sens ne vous apportera que de bons souvenirs.

4 – Souriez !

un petit smile souriez
départ de Auckland

N‘importe où, que ce soit dans l’avion, en voiture, au resto, en pleine exploration…  Mais SOURIEZ ! E homa ‘era  !

Puisque vous êtes en vacances ! C’est peut-être le seul voyage de votre vie avant longtemps. Montrez par là que le sourire aux lèvres chez le ta’ata Tahiti est d’un naturel.

C’est iné en fait chez le tahitien, en plus d’être contagieux. Alors souriez en permanence tout simplement parce que c’est gratuit.

A fa’a’ite mai na te niho !

5 – Osez demander

Même si on sait que le tahitien a honte de demander quelque chose. Faites des choses que vous ne ferez peut être jamais dans votre life et agissez maintenant.

En cas de besoin, mea ma ma ! Ne soyez pas intimidé, au contraire, interpelez quelqu’un ! Demandez de l’aide à un inconnu si vous avez un problème. En général, les gens se feront un plaisir de vous aider au mieux dès qu’il y a un soucis et que quelqu’un a besoin d’aide.

Formulez clairement votre souhait avec des mots ou des gestes facile à comprendre.

Allez ! Du courage et tentez de poser une question au premier venu.

« Qui n’osera point, n’aura point. »

6 – Remerciez

Désormais, complimentez celui qui vous aura aidé ou rendu service. Ceci-dit rendez-grâce à l’Univers, Merci à la vie que vous vivez. Mieux encore, remerciez vos parents pour le séjour ou encore au fameux inconnu qui vous aura prêtez secours.

De ce fait, dire merci avec un grand smiley peut changer votre comportement et/ou celui d’une personne en un rien de temps. Même pour le service le plus insignifiant au monde.

Merci enfin d’être vivant et de nous laisser profiter encore de ces instants précieux qu’il nous reste !

7 – Retenez le prénom de celui qui s’occupe de vous

Même si c’est la première fois que vous le rencontrez, votre interlocuteur sera ravi de savoir que vous sachiez son prénom comme si vous le connaissiez déjà.

Pour cela, la plus part des gens portent un badge. Chopez-le et prenez l’habitude de le connaître avant qu’il se présente. Sinon demandez-le lui et dites-lui Merci.

Dès lors que vous avez le réflexe de nommer la personne qui vous a rendu service, elle en sera toute fière et très reconnaissante.

En résumé

ressentir, dire Merci, bonne attitude, smile, ouverture d’esprit ; en voilà des démarches optimiste afin de positiver durant votre prochain déplacement.

En conclusion, tirez parti de ces précieuses occasions. Vous grandirez sans doute en confiance et vous serez prêt à affronter des nouveaux défis. 

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez à laisser un commentaire et à le partager.

En attendant, voyagez fûté

et A ori maita’i !

 

 

 

 

Partager l'article

Laisser un commentaire