Tahitien fûté voyageur voyages 7 choses non abordées en voyage ?

7 choses non abordées en voyage ?

choses qu'on n'oublie pas en voyage

Que représente pour toi le mot « voyage ». Dans les grandes lignes tu vas me dire ça c’est quasiment sûr : shopping, parc d’attraction, tama’a, casino,  faire des choses que tu n’as pas encore faites, découvrir, visiter, trip, faire de nouvelles activités etc… Que tu sois seul, entre amis ou en famille le voyage reste une expérience unique. Ceci dit, entre le programme prévu et la réalité, est-ce qu’il n’y pas des éléments auxquels on ne pense pas forcément mais qui impacte sur le séjour. Raison pour laquelle j’en ai fait un article intitulé les 7 choses qu’on ne dit pas en voyage. 

Je m’explique

Tu crois hoa ia que le trip c’est s’amuser, se balader et profiter un max. Souvent quand tu racontes ton séjour, ça ressemble à « on est allé là, mangé ça, on fait ça c’était wOAwH ! En réalité, tu racontes que le joli côte , il y a aussi le « on ne parle pas en dehors de ça ! ». Et c’est en définitive ce que je cherche à expliquer. Voici donc une liste des choses qu’on ne dit pas mais qui font partie intégrante du voyage.

1 – Utilise Internet

Tu le diras pas cela dit, tu passeras un bon moment à faire des recherches durant ton séjour (itinéraires, restaurant, bon plans…). Il est plus intéressant d’avoir une carte SIM avec la connexion internet illimitée dans le pays où tu vas. En plus d’être joignable n’importe quand, télécharge à l’avance des applications utiles avant de partir en voyage pour :

  • faciliter tes déplacements (Google plans, Maps, Uber..)
  • avoir des avis ou des commentaires (trip advisor, facebook…)
  • t’enregistre en ligne avant d’aller à l’aéroport (compagnie aérienne)
  • appeler dans le but de réserver (rendez-vous, une table…)

2 – Marcher des kilomètres

marcher jusqu'à l'appareil

Ne soit pas Fiu de marcher car tu vas faire de long parcours à force de te promener dans les « mall » en session shopping, dans les parcs ainsi qu’en faisant des activités, balade ou en pleine nature.

3 – Laver le linge

 

Alors pour les tahitiens, ce terme signifie « vêtements ». Il ne faut pas oublier que tu auras des « ahu repo » (vêtements sales) et oui mea ma, personne n’y échappe quand tu voyages. Tu devras effectivement organiser un créneau sauf hoaia si tu ne laves pas ton linge. C’est pour cela que tu dois bien choisir ton hébergement car soit : 

  • ton logement met à disposition des clients un laundry (buanderie)
  • tu dois en trouver à proximité. Tape sur Google maps ou Plans laundry service ou buanderie à proximité et suis les instructions.

–  A savoir que si déjà tu vas dans un LAUNDRY, tu devras d’abord :

  • avoir de la lessive,
  • des pièces quarter de préférence (ou une carte de crédit),
  • puis savoir comment fonctionne les machines à laver et séchoir.

4 – Trouver des toilettes

trouver des toilettes publiques

Dans le groupe, peu importe le nombre, il y en aura toujours UN qui voudra aller aux toilettes. Notamment les enfants ou quelqu’un qui a la vessie bien remplie. Sur de courts trajets ou en plein centre ville, c’est plus facile à trouver (merci Plans). Par contre dès tu fais des autoroutes, tu peux en trouver par contre t’attends pas à un truc high classe : des chiottes quoi ! 😅 😂

Des solutions :

  • s’assurer que tout le monde aille aux toilettes avant le départ,
  • si quelqu’un veut aller aux toilettes, fais un arrêt aux prochaines toilettes publiques.

5 – La maitrise du temps 

Les temps d’attentes

Dans cet esprit, tu ne peux « gérer le temps d’attente » c’est à dire :

  • dès que tu pars d’un aéroport ou quand tu arrives à l’aéroport,
  • quand tu fais une activités,
  • les files d’attentes (parc d’attraction, check-in hôtel ou aéroport, location de voitures, aéroport, au restau quand tu vas tama’a, en plein shopping…)
  • les trajets en voitures, en taxi ou en bus,
  • les transferts vers une entreprise de location de voiture,
  • quand tu vas te promener,
  • lorsque tu tombes dans la circulation,
  • pour te garer au parking,

Les trajets en voiture

Alors si tu conduis aux USA par exemple, il faut que tu évalues les distances de trajets. D’une part parce que tu vas conduire sur des autoroutes, c’est à dire sur de longue distances 2, 3h ou plus. D’autre part, ne pense pas que conduire 1h aux USA (route droites) que c’est pareil en Nouvelle-Zélande (routes sinueuses avec des virages). Bien au contraire, donc à l’avance revois tes itinéraires de conduites.

Comment se déplacer si tu ne conduis pas ?

  • prendre les transport en communs (bus, tram, métro..) est un moyen économique de se déplacer dans une ville hormis la voiture. L’inconvénient c’est qu’il y a des créneaux horaires et des lieux précis.
  • un taxi ou Uber : il pourra t’emmener ou tu veux, les tarifs sont abordables et pas besoin de parking.

6 – Les problèmes imprévus

Solution de dernière minute : toujours prévoir un plan C quand le plan A est annulé et que le plan B reste irréalisable.

Tout peut arriver, prenons ici les exemples suivants :

  • transport (annulation ou rater un vol, vol retardé ou reporté)
  • intempéries causant des blocages (routes, aéroports, bus, bateaux…)
  • problème du véhicule (crevaison, fourrière, panne…)
  • oubli d’objets personnel (chargeur, doudou, objet de valeur, vini, appareil photo…)
  • perturbation du traffic routier (accident, travaux, déroutement…)

7 – Faire des courses

Parfois, tu auras toujours besoin de faire quelques petites courses peu importe le lieu. Va dans une grande surface (Target, Wal-mart, Wharehouse, Countdown, Pak’N Save…) au moins tu es sûr d’acheter des trucs qui serviront.

Pour terminer

Voilà 7 critères non listés auxquels t’attendre durant ton séjour. Bien entendu, il faut également apprendre un minimum en langue. Encore une fois, tu n’es pas obligé de tout comprendre, seulement l’essentiel. La gestuelle aide également ou simplement des mots. Internet on peut plus s’en passer, ça simplifie beaucoup de choses. Gère bien le facteur temps sinon il pourra se jouer de toi.

 

J’espère que l’article t’a plu. N’hésite pas à laisser un message ou à le partager.

En attendant, voyagez futé et

A ori maita’i !

Partager l'article

Laisser un commentaire