Tahitien fûté voyageur activités,dans les îles 6 choses à faire avec Are tours

6 choses à faire avec Are tours

Dans cet article, je vais vous parler d’une activité faite sur Tahaa. D’ailleurs, Nadège, une amie de ♥ m’a proposé de faire un tour en mer en partant de Raiatea. Il s’agissait en fait d’une excursion avec Are Tours. Le bateau sillonne le lagon vers divers sites à visiter autour de l’île de Tahaa. A l’occasion, j’en profiterais pour en détailler les 6 choses incontournables à faire sur la journée.

Qui est derrière cette enseigne ?

Originaire de Raiatea, Areiti a toujours été passionné par le tourisme. Projet qui lui tenait à coeur depuis 2014, il a commencé au bas de l’échelle afin de monter à bien son projet et devenir entrepreneur. 

En collaborant avec son frère Aretua, en décembre 2018, Are Tours a finalement vu le jour pour débuter l’activité en février 2019. Désormais, Are Tours possède 2 bateaux recouverts de motifs polynésiens rouge et blanc. En gros, chaque embarcation peut accueillir jusqu’à 12 places et 2 équipages.

Que devez-vous prendre pour la journée ?

Maillot de bain, crème solaire, serviette, des chaussures protégeant les pieds, paréo, chapeau, lunettes de soleil et surtout votre appareil photo !

D’abord, rendez-vous à 8h30 à la rade de Uturoa en face des commerces. Facilement reconnaissable en chemise locale rouge et blanc, Areiti et son équipage vous accueillent à bord du Are Tours.

On largue les amarres !

Après une présentation de l’équipage et du programme, Terehau le matelot comme Areiti vous accompagneront avec plaisir dans l’aventure. C’est parti pour une virée dans le lagon entre Raiatea et Tahaa.

Pour débuter, le bateau longe les abords de Tahaa avec une vue surprenante. D’un côté, le lagon bleuté et des montagnes verdoyantes de l’autre. Premier arrêt dans la baie de Tapuamu : la rhumerie.

1- Le Domaine Pari Pari

 

rhumerie Pari Pari
Rhumerie Pari Pari

L’accès se fait en autre via un ponton. Théo nous accueille d’abord dans l’enceinte du domaine Pari Pari où il entame son histoire.

Créé par un bordelais Laurent Masseron en 2005, la propriété a été première certifiée en agriculture biologique certifiée en 2007. Son T rhum de Tahaa a été élu Médaille d’or en 2019. Appelé agricole il est issu de sa fabrication à partir du jus de canne à sucre.

L’établissement a également permis de redonner de la valeur aux plantations de canne à sucre et aux agriculteurs de l’île.

Ensuite, la visite du domaine se poursuit dans les différents départements. Théo nous explique tout le processus : réception de la matière première, la fermentation, du circuit de fabrication jusqu’au stockage en terminant par les variétés du rhum.

Après la balade a lieu une initiation à la dégustation donne aux visiteurs un avant goût des eaux de vie de Tahaa.

Divers produits signé Pari Pari sont aussi présentés comme de la vanille, des huiles vierges, du savon ou de la farine de coco.

Suite à cette première visite, en route vers le motu Tautau.

2- Snorkeling au jardin de corail 

jardin de corail Tahaa
Motu Tautau

On arrive tout doucement dans ces eaux limpides en face du motu « Tautau » où se trouve un hôtel. A l’approche du site, la vue du chenal couleur émeraude est magnifique avec à l’horizon l’île de Bora Bora.

Mis à part le vent, le soleil était au rendez-vous. Arrivé près du motu, nous avions à disposition masques, tubas ou gilets. Par contre, n’ayez pas peur de vous mouiller en remontant le bord de plage.

Terehau vêtu en maillot traditionnel vous emmènent à pieds en contournant l’îlot pour rejoindre le chenal. 

A vos masques, prêt…

Apprivoisés poissons papillons, chirurgiens ou demoiselles viendront à votre rencontre. Promenez-vous entre deux coraux pour repérer des bénitiers ou choper des mérous à poids bleus camouflés sous les rochers. Laissez-vous guider petit à petit dans le sens du courant et place au spectacle !

Quoi qu’il en soit, Terehau est toujours dans les parages donc pas de soucis !

Au final, le courant vous emporte dans ces eaux bleu-vert pour finir non loin de l’embarcation. Profitez du bain avant de remonter.

Pendant que nous quittons le deuxième point vers de la baie de Pueheru, kamaka en main, Terehau nous chantonne un air typique de Raiatea.

3- Love Pearl Farm

visite d'une ferme perlière Tahaa
ferme perlière Love Here Pearl

Suite de la traversée direction le troisième site : une ferme perlière.

Du coup, accueillie par une hôtesse à l’arrivée du ponton, c’est l’opportunité de voir une vraie huître perlière. La Pinctada Margaritifera est celle utilisée en  Polynésie pour produire la perle noire de Tahiti.

Devant vous, elle va expliquer les étapes pour créer une perle.

Avant tout, une huître sera préalablement choisie en fonction de ses couleurs internes. On va donc la sacrifier pour récupérer la partie noire en bordure de la nacre qui sera taillé en petit morceau : le greffon. 

Alors, après avoir entre ouvert l’animal, le greffeur va insérer d’abord un nucléus (la perle blanche) dans la gonade où la perle va se former. Puis, il rajoute le greffon dans cette poche le tout en quelques secondes. 

Pour leur croissance, ces huitres sont également mises en cages puis dans l’eau à une profondeur de 6 à 12 mètres. Il faudra toutefois attendre 15 à 18 mois avant de récolter ce petit joyau.

Pour terminer, n’hésitez pas à visiter la boutique pour rapporter un souvenir.

4- Le pique-nique sur un motu 

Are tours pense à tout !

motu privé les pieds dans l'eau
motu privé

Après ça, un moment de détente au choix vous attend sur un motu de rêve. Farniente sur sable blanc, les pieds dans l’eau, table immergée, baignade dans le lagon, profitez du fare pote’e. 

Avant le repas, Terehau réalisera le « coco show » qui est en fait le traditionnel décorticage de noix de coco. Par contre, reste pour les plus téméraires, râper et presser le lait de coco qui sera généralement mélangé avec des mets comme le poisson cru ou dans le « po’e » dessert polynésien.

déjeuner local sur un motu privé de Tahaa
déjeuner local

D’habitude préparé par l’équipe de Are Tours, le ma’a se fait en self-service. 

Alors au menu : poisson cru au lait de coco, brochettes de poissons, taro, patate douce, po’e au potiron, du poulet au barbecue, accompagnés de riz ou de pâte.

Notons que la nature a un place importante dans la culture polynésienne. C’est pourquoi, Are Tours confectionne spécialement ses plats en feuilles de « ni’au » recouvert de feuille de Kahaia. Attention ! même un paille en papier pour le coco glacé et les boissons.

Au motu, on mange à l’ancienne autrement dit avec les doigts ! Tama’a mait’ai !

Cela dit, le personnel reste toujours disponible si besoin. 

C’est « Ze cadre » ! Terehau ne manquera pas d’animer sur fond de kamaka dans une ambiance folklo pour le plaisir des convives.

Pourtant, la journée continue. Après la bronzette, on repart vers la vallée de la vanille.

5- La vallée de la Vanille

vallée de la vanille
la vallée de la vanille

Située à quelques pas du lieu d’accostage, il faut en effet s’aventurer dans la vallée de la vanille pour apprendre à cultiver cette précieuse épice appelé aussi « or noir de Tahiti ».

Reçu par un commercial, vous aurez d’ailleurs droit à un cours complet sur la Vanilla Tahitensis. La plante pousse traditionnellement sur des tuteurs pendant 2 ans avant d’obtenir une fleur.

Patience et délicatesse

Lors de la floraison, celle-ci ne s’ouvrira qu’une fois. Bien qu’elle soit hermaphrodite, la fleur a besoin de l’intervention de l’homme pour la polliniser manuellement : le mariage. Encore faut-il attendre 9 mois avant d’obtenir ces fameuses gousses inodores. 

vanille de Tahaa
gousse de vanille Tahaa

Après la cueillette, on les pose sur des séchoirs avec du tissus en coton quelques heures par jours jusqu’à perdre 50% d’eau. Plus elles sèchent, plus le parfum sera intense. En plus, seules les femmes massent soigneusement chaque gousse répartissant ainsi les graines équitablement dans la vanille.

Le résultat obtenu est sans conteste le fruit d’un travail de longue haleine.

On l’utilise davantage pour parfumer les desserts, cocktails, boissons, confitures ou les aliments.

Quant à la boutique, elle offre un éventail au mille et une senteurs de produits à base de vanille (gousse, poudre, rhum…) ou des articles made in Tahaa (paréo, miel…).

Suite à une tournée bien parfumée, il reste un dernier site : la baignade avec les pointes noires.

6- Ballet aquatique au Lagon turquoise 

baignade avec les requins
bain avec les requins

Une fois au point d’ancrage, pendant que Terehau nous brieffe les consignes, un défilé d’ombres se forme alors autour du bateau.

Pour dire vrai : Flip roa ! Je n’ai jamais fait ça auparavant mais j’ai fini par me décider. En effet, c’est toujours aussi impressionnant de voir des squales serpenter dans leur élément. Apparemment, on en voyait une quinzaine tournoyer à proximité, avec à leurs côtés les raies intriguées par notre présence se promenaient à ras du sable. 

A la remontée une petite attention exotique nous attendait : un plateau de fruits tropicaux !

Et pour terminer, une dernière petite traversée dans le lagon jusqu’au point de départ. Avant de rejoindre la rade, Terehau a clôturé le tour par une chanson d’au revoir qui est coutume locale chez le polynésien. 

Pour conclure

Une chose est sûre, notre journée fut bien remplie, partagée, gourmande et mémorable. Merci beaucoup à Nadège de m’avoir suggéré le Tahaa Lagoon tours de Are Tours, mais aussi à Areiti et Terehau.

J‘ai particulièrement apprécié :

  • ce côté « chaleureux d’antan » d’accueillir avec cette animation locale festive,
  • un retour au source (tenue, manger avec les doigts, le coco show, plats en ni’au…),
  • respect de l’environnement et de faire partager la beauté de Tahaa,
  • la gentillesse et la disponibilité de l’équipe qui donne vraiment envie de revenir,
  • bien reçus par les hôtes et les visites très instructives

Le Tahaa Lagoon tours dure environ 7h30 et à propos du prix, il est fixé à partir 10 000 XPF soit 84€.

Are Tours propose également sur Raiatea le tour privé.

Sinon consultez toujours le site Are tours

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à le partager.

En attendant,

voyagez fûté et A ori maita’i !

 

Partager l'article

Laisser un commentaire